Recherche
Expérience
Exemple de réalisation LOPEZ SAS

 

3 Centrales de traitement d'eau en bi-osmose CFLB600 alimentant une unité de dialyse dans une clinique.

 
cliniqueboucle ex3

Présentation

 

Le traitement de l'eau pour hémo-dialyse est de plus en plus pointu, et à juste titre.

Depuis 1972, tous nos appareils sont conçus avec le plus grand soin, toujours avec l'objectif de rendre leur utilisation la plus simple et la plus fiable possible.

Tous les composants de nos machines sont choisis parmi les meilleurs, sans souci d'économie au détriment de la qualité. Grâce à notre longue expérience du traitement d'eau pour hémodialyse, nous avons au fil des années élaboré des circuits hydrauliques relativement simples, où les bras morts sont bannis, et dans lesquels la désinfection est la plus efficace possible.

 

 

Brevet de la boucle anti bras mort

 

Ainsi nous avons mis au point, développé et déposé le brevet du connecteur et boucle anti bras mort, dont nous sommes les détenteurs exclusifs et les seuls à pouvoir légalement l'exploiter.


Grâce à ce brevet, nos boucles sont désinfectées au plus près des générateurs de dialyse, quelque soit leur nombre, puisque l'eau circule dans cette boucle avec le même débit, depuis le départ de l'osmoseur, jusqu'au retour de boucle dans ce même osmoseur. Le connecteur anti bras mort (CABM) également breveté, permet de pouvoir se connecter au plus près du générateur, et même "sur" le générateur lui-même à l'aide d'une prise Staübli inox filetée, directement vissée dans la paroi du générateur.


De plus, toutes nos machines proposent une fonction FLUSH (LAVAGE intermittent), qui permet de faire circuler de l'eau périodiquement dans la boucle quand l'osmoseur n'est pas utilisé, et ainsi empêcher le biofilm de se créer.

   

 

Osmoseurs FL1, Unité Mobile et MiniCentrale

Nous avons mis au point dans les années 80, l'osmoseur individuel FL1 (vendu à plus de 1200 exemplaires en ne comptant que la France), puis l'Unité Mobile de traitement d'eau, pilotée par une électronique analogique très robuste mais succincte, puis la fameuse MiniCentrale, véritable station de traitement d'eau complet, intégrant toute la chaîne de filtration, adoucissement, osmose inverse et même bi-osmose, le tout dans un petit appareil sur roulettes, mobile pour une utilisation aisée en salle de réanimation ou à domicile.


Elle permet d'alimenter 1 ou 2 générateurs de dialyse.

 

 

Centrales CFL et CFLB

Bien entendu, nous avons également développé depuis les années 80 des gros appareils capables d'alimenter des UAD entières, Cliniques et Hôpitaux (jusqu'à 25 postes de dialyse, tous simultanément en fonction rinçage, la plus demandeuse en eau).


Nous fournissons des cliniques et des centres de dialyse jusqu'à 50 postes, très facilement, en installant plusieurs Centrales LOPEZ en parallèle, type CFLB900, qui débitent dans plusieurs boucles indépendantes. Le premier avantage de cette solution étant que les patients pourront toujours être dialysés en cas de problème éventuel sur l'une des centrales, contrairement à une boucle unique alimentée par une seule machine.

Il est important de souligner que nos Centrales actuelles, même en version bi-osmose, sont extrêmement silencieuses


Grâce à notre système de boucle anti bras mort, nous obtenons des résultats bactériologiques irréprochables dans toutes nos installations, ce qui confirme l'efficacité de ce brevet et de cette méthode de désinfection associée à notre fonction FLUSH (ou LAVAGE intermittent),  simple, fiable et peu coûteuse.